Quoi apporter dans l’avion?

Embarquer dans l’avion pour quelques heures ou pour l’éternité (ex. pour 5 hrs ou pour 22 hrs) on peut viser un minimum de préparation pour un maximum de confort.

Tout cela est à titre indicatif (mais participe grandement à mon confort!)

Liste non-exhaustive

Bouteille d’eau réutilisable

(pour boire souvent et prévenir la déshydratation due au vol).

 

Noix et fruits séchés ou autre collation

(parfois, pour des raisons de sécurité le repas sera retardé et votre faim ne le sera pas elle!).

Finalnde noix fruits secs

 

Veste ou second chandail

(pour être confortable s’il fait frais ou comme oreiller de fortune).

Suède t-shirt

 

Lecture divertissante ou captivante

(pour que le temps passe plus vite dans l’avion, en transit ou en file à la douane).

 

  Écouteurs pour le film ou radio de l’avion

(bien que cela peut-être incompatible avec la prise de certaines compagnies… fort utile aussi pour sa machine à musique perso).

 

 

Enlever ses souliers

(pour faire de la place aux pieds qui enflent et faire comme chez-vous. Peut-être prévoir une paire de bas supplémentaire, ouin encore si c’est frais).

Montréal à l'aise

 

Kit à verres de contact et lunettes

(l’air de la cabine dessèche les yeux).

Portugal

Portugal

Bouchons pour les oreilles

(non pas que je n’aime pas les bébés mais je sais que la pression de la cabine peuvent leur donner mal aux oreilles assez longtemps pour me tomber sur les nerfs malgré ma compassion bon. Je passe les ronfleurs de tous genres).

 

Désinfectant pour les mains (ex. Purell)

(parce que déplacer 3 personnes pour aller se laver les mains et faire la queue pour les toilettes peut mener à dire: Ah bien mes mains ne sont même pas si sales ! Avec le liquide à portée de main, elles seront un minimum désinfectées pour se porter à votre bouche.)

 

 

Confort de diva

(avec un petit foulard pour me mettre dans le cou ou sur les yeux pour dormir zzzzzz)

 

Flexibilité du duo

Généralement, j’ai un sac à dos et un sac en bandoulière ce qui facilite la gestion des avoirs.

Dans mon sac de jour, j’apporte

Dans le sac à dos à mettre dans le compartiment au-dessus, le matos facultatif (mes chargeurs d’appareils électroniques y sont au cas où les bagages ne se rendent pas en même temps que moi) et du linge de rechange, au besoin.

Dans le sac en bandoulière, qui se glisse bien sous le siège comme les normes de sécurité le requièrent, il contient la bouteille d’eau, la lecture & musique, le plat de noix, le cahier de notes et le guide de voyage. Ah oui, l’appareil-photo parce que le hublot me fait toujours de l’oeil!

 

En fait, j’apporte dans l’avion tout ce qui me ferait suer de ne pas avoir en arrivant, s’il y avait un délai pour les bagages.

Comme du linge de rechange minimal dont sous-vêtement et chandail, un mini déodorant, brosse à dents et dentifrice format de voyage et que dire des chargeurs, gossage inutile si on doit en trouver à l’étranger.

 

 

Question bouffe

Même que si mon avion est retardé à l’aéroport, là je paie pour un repas que je sépare en 2 et mange le reste plus tard (yep, j’ai un ustensile bifonctionnelle d’un bord avec fourchette et l’autre cuillère).

Aussi, bonne alternative si le plateau de l’avion est immangeable.

 

 

Des idées à adapter pour une formule qui convient!

 

 

Gène économe & pratique quand tu nous tiens )'(

N.B. Ça de l’air d’en faire beaucoup, mais j’aime être autonome et ça évite de chiâler que j’ai faim, c’est pas bon ou que j’ai froid.